Métamorphose : De la chenille au papillon …

Le 10 août, j’ai trouvé dans un jardin une colonie de chenilles  sur des orties.

Elles mesuraient 24 mm, de couleurs noires à points blancs avec des soies épineuses, particulièrement acérées.

 Après quelques recherches, il s’est avéré que

c’était les chenilles du papillon le Paon du jour (Inachis io).

chenille-1

chenilles

Le 18 août, nourries d’orties elles mesuraient 38 mm et dans la nuit elles se sont nymphoser.

Elles trouvent un support idéal, pour se suspendre la tête en bas.

Les organes internes de la chenille vont se métamorphoser en chrysalide.

Les organes de l’insecte adulte remplaceront  ceux de la chenille.

Au contact de l’air, la chrysalide va se durcir et se pigmenter.

cocon1

chrysalides

Quand la chrysalide devient très sombre et que l’on voit par transparence les ocelles des ailes,

c’est qu’elle va bientôt s’ouvrir et laisser

 apparaître l’imago, stade terminal du papillon.

le 26 août, les chrysalides se sont ouvertes.

Sans titre-1

ouverture des chrysalides

On reconnait le Paon du jour  par ses ocelles de couleurs vives

qui rappellent ceux des plumes de paon.

ailes déployées1 (4)_modifié-1

ocelles

Le papillon attendra quelques heures

que ses ailes sèchent et durcissent pour s’envoler.

papillon (93)

papillon battant des ailes pour les sécher

ailes déployées (4)

ailes déployées

ailes déployées (16)

ailes déployées

papillon (61)

face ventrale

papillon (84)

de face

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>